Nos actualités

AMÉLIORER SES PRÉSENTATIONS ORALES PAR LE NON-VERBAL : L’ATOUT PHYSIQUE

Lors d’un article précédent, nous avons vu ensemble ce qu’était le non verbal, d’où il venait et à quel moment il s’exprimait le plus. Ici, l’objectif est de vous proposer des exemples dans lesquels la communication non-verbale a tout son sens et nécessite de votre part une vraie préparation.

 

Pour animer une réunion, il est fondamental de préparer ses arguments, de construire sa présentation autour d’une idée essentielle à faire passer, de rappeler plusieurs fois cette idée de différentes façon via votre discours et valider, par le questionnement ou la reformulation, que l’auditoire a compris les éléments transmis.

Et le non verbal dans tout ça ?

 

Les techniques de préparation à l’animation d’une réunion

 

La communication non-verbale représente une étape de préparation non négligeable. Comment ? En stimulant vos sens :

L’odorat : Exercices de respiration (inspirés de techniques de relaxation) dans le but de ralentir votre rythme cardiaque. Astuce : pensez à expirer jusqu’au bout en visualisant le stress dans l’expiration qui sort de votre corps.

Le toucher : S’exercer à l’ancrage au sol. Ne bougez pas pour compenser votre trac. Au contraire, gardez le contact avec le sol. Astuce : appuyez votre plante du pied au sol. Cela renforce votre assise et votre assurance.

La vue : Regardez votre auditoire et concentrez-vous sur les participants. Ils vous procureront instantanément des émotions positives.

 

Lire aussi : LE LANGAGE NON-VERBAL

 

 

Se préparer physiquement par le mental

 

Il est donc recommandé de visualiser votre intervention en amont, et définir les moments où votre corps doit devenir votre atout prioritaire. Choisissez alors ce dont vous aurez besoin en fonction de l’avancée de votre présentation orale.

Utilisez notre technique sur l’odorat si vous avez besoin de diminuer votre stress.

Optez pour la technique du toucher afin de trouver une énergie extérieure régénératrice.

Choisissez la vue si vous souhaitez ressentir des émotions positives grâce à vos alliés dans l’assistance (sécrétion de sérotonine ou d’endorphine).

Vous l’aurez compris, votre non-verbal peut devenir un atout majeur dans vos allocutions. À vous de jouer !

 

Yoan Pousin