Nos actualités

LA DANSE, UN OUTIL TEAM-BUILDING À EXPLOITER

Diplômée d’un master en Communication, danseuse et chorégraphe, Jessie Gicquiaux s’est vite intéressée à de nouvelles techniques conjuguant la danse et la vie en entreprise. Au fil de ses expériences, elle n’a pu que constater l’impact positif de la danse dans le team-building. 

 

 

Un outil indispensable pour le développement et la cohésion d’équipe !

 

La danse est un excellent moyen de travailler l’écoute, la coordination et l’expression au sein d’un groupe.

Cet outil est parfaitement adapté à l’entreprise :  il renforce la cohésion d’un groupe, mais pas seulement, il permet d’améliorer la communication, désamorcer les conflits, décupler la motivation et l’esprit d’appartenance à une entité, de booster la confiance et se coordonner dans une situation donnée, se mettre au service du collectif…

Il s’agit de créer/resserer/solidifier du lien avec les équipes/collaborateurs dans un moment ludique et original, qui permet de passer des messages clefs et importants…

 

En somme : 

 

  • Un temps d’échange de rapprochement et de partage, ça marque les esprits
  • Déplafonner la créativité de chacun
  • Développer la curiosité, l’écoute de soi et du groupe

La danse travaille différentes postures bonnes pour le corps et le mental : chacun en ressort avec une meilleure gestion du stress, une perception plus accrue des messages, une santé physique améliorée, etc. Cet art met en confiance et canalise les énergies ! L’objectif :

  • Développer, optimiser les compétences des managers / tout public, la coordination et l’inventivité collective autour d’un objectif commun.
  • Créer et renforcer la cohésion de groupe : par des défis, expériences communes, sensations, émotions…
  • Développer l’intelligence collective : on s’exprime individuellement mais au service du groupe.
  • Intégrer les nouveaux collaborateurs : une façon pertinente de rendre un nouveau salarié efficace et à l’aise au sein de l’entreprise.
  • Désamorcer les conflits : en abordant les choses ludiques, favoriser le dialogue…
  • Booster la motivation individuelle et collective : via des challenges où chacun doit se dépasser et mettre sa motivation personnelle au service du groupe.

 

En danse, il n’y a pas de hiérarchie. Ce moyen donne à mettre plus d’humain, à communiquer ses valeurs, sa culture auprès des salariés de manière plus subtile, mais tout aussi efficace et pertinente. C’est l’occasion de vérifier la cohérence entre la culture de l’entreprise sur le papier, et ce qu’elle est dans la réalité. Les salariés deviennent de véritables ambassadeurs.

 

La danse, un moment ludique et original, une madeleine de proust alliant l’utile à l’agréable (cohésion d’équipe, satisfaction des salariés, réduction du stress, le langage corporel plus souple et libérateur, lâcher prise…) 

 

 

Jessie Gicquiaux