Nos actualités

LE LANGAGE NON-VERBAL

Beaucoup rappellent l’importance des mots choisis dans un discours, de la façon dont ils sont exprimés dans une réunion. Et notre non-verbal, qu’en est-il ?

 

Le non-verbal, expression de notre pensée consciente et inconsciente

 

A-t-on conscience des gestes que l’on fait, au moment où on les fait ? La réponse est souvent non. Il est toutefois possible de faire une gestuelle choisie, souhaitée, à un moment T. Plus le temps passé à l’oral est important, plus l’application de cette gestuelle devient complexe. Par exemple, dans une présentation, vous savez que vous devrez accentuer sur tel mot ou telle phrase, élément clé du discours. Votre non-verbal accompagne alors volontairement cette partie de l’exposé, car vous l’avez anticipé dans votre préparation.

Mais le plus souvent, notre langage corporel n’est pas voulu car nous nous exprimons sans prêter attention à la gestuelle.

À l’oral, nous ne nous posons pas la question de savoir ce que nous faisons. Nous sommes souvent surpris par les feedbacks reçus à ce sujet, en réunion ou sur des formations prise de parole (ou autre media training). Grâce aux feedbacks (ou feedforwards), nous prenons progressivement conscience de notre langage corporel.

 

 

Prendre conscience de son non-verbal : Pourquoi faire ?

 

Reprenons l’exemple du retour donné par un tiers suite à une présentation. Une fois le feedback effectué, nous pouvons travailler sur notre gestuelle… et  nous perfectionner.

Cela implique de mettre le contenant au service du contenu pour un meilleur impact.

Voici donc le bénéfice majeur de la compréhension du non-verbal : augmenter notre influence avec une gestuelle appropriée à notre pensée et/ou au message proposé.

 

Lire aussi : AMÉLIORER SES PRÉSENTATIONS ORALES

 

Le non-verbal se rappelle à votre bon souvenir…lorsque vous n’y pensez pas

 

Avez-vous remarqué ? Votre non-verbal apparaît lorsque vous êtes dans une situation où l’émotion se fait ressentir au-delà de la normale.

Présentations orales, négociations complexes, moments magnifiques ou difficiles de votre vie,… Cela signifie que le temps accordé à la préparation d’un événement doit systématiquement prendre en compte la communication non-verbale.

Mieux gérer vos émotions amène ainsi une meilleure maîtrise de votre langage corporel, et donc une conscience plus accrue de votre non-verbal.   

 

Yoan Pousin